Point info tourisme

Point info tourisme

Home » Thaïlande : Covid, tout ce qu’il faut savoir

Thaïlande : Covid, tout ce qu’il faut savoir

La Thaïlande, le pays du Sourire est un écrin d’authenticité et de beauté. Un peuple accueillant, les saveurs originales au lait de coco et à la citronnelle, son art martial, le bouddhisme… Il a tout pour plaire aux touristes.

La pandémie du Covid-19 a compliqué un peu les choses en entraînant quelques contraintes au voyage pour le royaume de Siam. Voici tout ce qu’il faut savoir si vous pensez partir à la découverte de la Thaïlande en cette période.

Paysages de Thailande

L’état actuel de la pandémie du Covid-19 en Thaïlande

Le 29 septembre 2020, la Thaïlande affichait 130 cas actifs. Aucun nouveau cas local n’a été enregistré sur les cent derniers jours précédant cette date, à l’exception de celui du 3 septembre. Quelques cas ont cependant, été signalés parmi les Thaïlandais placés en quarantaine après leur retour au pays.

Avec 59 décès et 3 374 guérisons, enregistrées depuis le début de la pandémie, ce pays affiche l’un des bilans les moins lourds.

Il semblerait toutefois, d’après l’État thaïlandais que la contagiosité des nouveaux cas ait déjà été conscrite.

Les mesures mises en place par l’État thaïlandais pour les touristes

Dans le contexte de la pandémie du Covid-19 actuel, la plupart des pays n’ont pas entièrement refermé leurs frontières. Plusieurs dont la Thaïlande, ont toutefois, mis en place de nombreuses restrictions, compliquant fortement le voyage pour s’y rendre.

Le pays est en effet en état d’urgence sanitaire depuis le 26 mars 2020 et a depuis interdit l’entrée de tout étranger sur leur territoire. Après moult réflexions, l’État thaïlandais a enfin approuvé le plan de réouverture de ses frontières aux touristes. Le pays étant en urgence sanitaire, quelques mesures ont été adoptées pour la sûreté et la santé de chaque personne y voyageant.

Temple en Thailande

Le gouvernement a accepté de délivrer un visa touristique de durée minimale de 90 jours à pas plus de 1200 touristes par mois. Ces derniers doivent se soumettre à une quarantaine de 14 jours dans des hôtels désignés et rester au moins trois mois dans le pays. La décision étatique a été prise dans l’objectif de relancer l’économie périclitante.

Une application est même disponible dans ce pays. Il permet l’enregistrement de tous ses déplacements notamment dans les centres commerciaux, les sites touristiques… Les entités concernées peuvent ainsi plus facilement prendre contact avec chaque personne qui ait pu être en contact avec un porteur du virus Covid-19.

L’ouverture des frontières n’est toutefois acquise que pour les pays affichant un faible taux de contamination. Lors de la demande de ce visa, les touristes devront présenter une preuve de réservation de structure d’hébergement. Toutes les personnes débarquant en Thaïlande, doivent présenter un résultat négatif au test Covid-19 pratiqué dans les 72 heures précédant le voyage. Elles doivent ensuite, se soumettre à un autre test pouvant être payant, à l’issue de la période de quarantaine obligatoire.

Les précautions à prendre pour voyager en Thaïlande

Le port de masque dans tous les endroits ouverts, la distribution de gel et la prise de température à l’entrée des places publiques, sont de rigueur. Par conséquent, pensez à vous munir de votre propre thermomètre pour pouvoir lever le doute à tout moment. Chaque établissement a en plus de ces mesures, ses propres règles sanitaires. Il faut cependant vous soumettre au système de réservation et de quota largement adopté notamment dans les espaces ouverts au public.

Voyager en Thailande pendant le Covid

Il faut savoir que les visites collectives ont même été mises en suspens sur de nombreux sites. Ces contraintes ont été adoptées pour éviter tout rassemblement à risque. La distanciation physique est à respecter strictement pour le bien de chacun. Sachez que même les moniteurs devront respecter cette distanciation par rapport aux personnes encadrées.

Avant de boucler vos affaires, assurez-vous d’avoir le lot nécessaire de gels hydroalcooliques et de masques chirurgicaux ou en tissus à triples plis. Veillez à ce que votre gel hydroalcoolique soit assujetti à la norme NF EN 14 476 pour tuer tous les éventuels germes pathogènes. Quant au masque en tissu, sachez que leur port n’est pas autorisé dans certains endroits comme dans un avion. Le port de masque chirurgical à usage unique y est normalement exigé.

Pensez aussi à contracter une assurance maladie avant de vous envoler. D’ailleurs, chaque touriste est tenu de présenter un certificat médical attestant de l’absence d’infection au Covid-19 et de signes de cette infection pulmonaire dans les 14 jours précédant le voyage. Une assurance maladie de 100 000 $ contractée avant le départ, est aussi exigée pour chaque voyageur. Elle est dédiée à la couverture de toutes les dépenses de prise en charge médicale à l’étranger.

Conclusion

Dans tous les cas, il est fortement recommandé se suivre les conseils des autorités thaïlandaises et de l’ambassade de son pays. Notez que quelques heurts d’ordre politique viennent compliquer le voyage dans ce pays. Certains endroits sont à éviter pour sa sécurité.

Julie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *